USS Sands (DD-243/APD-13)

USS Sands (DD-243/APD-13)


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

USS Sands (DD-243/APD-13)


USS Sables (DD-243/APD-13) était un destroyer de classe Clemson qui a pris part aux premiers combats dans les Aléoutiennes, soutenant les combats dans les Salomon et en Nouvelle-Guinée, l'invasion des îles Palau, Leyte, golfe de Lingayen, Iwo Jima et Okinawa

Les Sables a été nommé d'après une paire d'amiraux père et fils. Le père, Benjamin F. Sands, a combattu pendant la guerre du Mexique et la guerre de Sécession, capturant Galveston le 2 juin 1865. Le fils, James H. Sands, a également servi pendant la guerre de Sécession et a ensuite mené une longue carrière navale en temps de paix, notamment une période en tant que surintendant de l'Académie navale.

Les Sables a été posé à Camden par la New York Shipbuilding Company le 22 mars 1919. Il a été lancé le 28 octobre 1919 et parrainé par Miss Jane Mc Cue Sands. Elle a été commissionnée le 10 novembre 1920. Son commandant par intérim à l'époque était l'enseigne William D. Leahy, qui a ensuite été chef d'état-major personnel du président Roosevelt pendant la Seconde Guerre mondiale, faisant de lui le membre le plus haut placé des États-Unis. militaire de voir le service actif pendant la guerre.

Leahy a été brièvement remplacé par un autre commandant temporaire, avant que le 13 décembre, le commandant Robert L. Ghormley ne prenne la relève. Ghormley, qui la commandera jusqu'en 1922, devient commandant de la zone du Pacifique Sud pendant la première phase de la campagne des Îles Salomon.

Le 3 janvier 1921, le Sables est parti de New York, en direction de l'Europe. Elle est arrivée à Brest le 16 janvier et a passé les sept mois suivants à opérer entre les ports britanniques et français. En août-septembre, il effectue une visite en Baltique, avant de quitter la France fin septembre pour se diriger vers la Méditerranée orientale et la mer Noire. Au moment où elle est arrivée, les combats de la guerre civile russe étaient en grande partie terminés, mais la guerre gréco-turque battait son plein. Les Sables atteint Constantinople le 11 novembre, puis en décembre s'est déplacé dans la Mer Noire, où elle a observé pendant que les populations grecques antiques de Samsoun et de Trébizonde ont été déportées.

Sa mission suivante l'a emmenée dans la Méditerranée orientale, où elle a visité Alexandrette (aujourd'hui Iskenderun), à l'extrême nord-est de la Méditerranée. Elle passa la majeure partie du mois de janvier 1922 à soutenir une mission américaine et un centre de distribution de secours à Mersin, légèrement plus à l'ouest le long de la côte turque. En février, il est de retour en mer Noire, où il participe aux opérations de secours à Novorossisk, un port russe situé juste à l'est de la Crimée. Elle s'est ensuite déplacée vers le sud jusqu'à Samsoun avant de retourner à Constantinople à la mi-mars. Le 22 mars, elle partit pour une deuxième visite à Mersin, mais le 7 avril, elle était de retour à Constantinople. Elle retourna ensuite vers la mer Noire, visitant Odessa, Théodosie, Novorossisk, Trébizonde et Samsoun. Elle était à Samsoun en juin 1922, une période qui comprenait un bombardement grec et américain de la ville qui a brièvement vu les alliés prendre le contrôle de la région avant que les navires américains ne reçoivent l'ordre de retourner à Constantinople. Les Sables y est arrivé le 9 juillet au terme d'un déploiement très actif. Peu de temps après, elle est partie pour la maison.

D'août à novembre 1922, le Sables a subi une refonte à Philadelphie. À la fin de décembre, elle rejoint la flotte de reconnaissance à New York et, le 3 janvier 1923, elle part pour participer aux manœuvres d'hiver annuelles dans les Caraïbes. En février 1923, il participa au Fleet Problem I, conçu pour tester les défenses du canal de Panama. En mars-avril, il a opéré dans les Grandes Antilles, avant de revenir en mai sur la côte est des États-Unis. Elle passa le reste de l'année à opérer au large de la côte est des États-Unis, avant de repartir pour les Caraïbes en janvier 1924.

C'était le modèle de ses opérations pour le reste des années 1920 - étés passés sur la côte est des États-Unis et hivers dans les Caraïbes.

Du printemps 1925 au printemps 1926, il était commandé par John Reginald Beardall, qui a servi en tant que commandant de l'Académie navale américaine en 1942-45.

Le 10 novembre 1930, le Sables a déménagé à Philadelphie, et elle a été désarmée le 13 février 1931.

Les Sables a été remis en service le 21 juillet 1932 et en août est parti pour sa nouvelle base sur la Côte Ouest. Elle a atteint San Diego le 8 septembre et s'est bientôt installée dans le modèle régulier d'opérations sur la Côte Pacifique. Au début de 1933, elle participe à des exercices autour d'Hawaï. Au printemps, elle s'est déplacée vers le nord dans l'État de Washington, avant de retourner à San Diego en juillet. Plus tard dans l'année, elle rejoint le 20e Escadron de destroyers rotatifs et reste dans la réserve jusqu'en avril 1934. Elle rejoint ensuite la Division 9 de destroyers pour participer aux exercices de la flotte dans les Caraïbes. Elle participa au Fleet Problem XVI dans le Pacifique Nord en mai 1935. En avril 1936, elle partit pour la côte Est pour participer à des exercices dans les Caraïbes et en Nouvelle-Angleterre, avant de retourner à San Diego en octobre 1936. Les deux années suivantes furent passer dans le sud de la Californie, avec trois autres voyages à Hawaï au printemps et à l'automne 1937 et au printemps 1938.

De l'été 1937 jusqu'en août 1938, elle est commandée par James Henry Doyle, qui accède au grade de drapeau après la Seconde Guerre mondiale.

Les Sables a été à nouveau désarmé le 15 septembre 1938. Cela a duré un peu plus d'un an, avant d'être remis en service le 26 septembre 1939 dans le cadre de la réaction des États-Unis au déclenchement de la guerre en Europe. Il a été affecté à la Neutrality Patrol et a opéré dans les Caraïbes de décembre 1939 au printemps 1940. Il a passé la majeure partie du reste de 1940 à opérer sur la côte est des États-Unis, avant de retourner en Californie à la fin de l'année.

Après l'attaque japonaise sur Pearl Harbor, le Sables aidé à escorter les navires le long de la côte ouest des États-Unis.

1942

Au printemps 1942, le Sables a été déplacé vers le nord en Alaska pour aider à contrer l'invasion japonaise des Aléoutiennes occidentales. Il a été utilisé pour effectuer des patrouilles et escorter des convois dans la région entre l'Alaska continental et les Aléoutiennes orientales.

En août 1942, il soutint un bombardement de l'île Kiska, et à la fin du mois l'occupation d'Adak.

En octobre 1942, le Sables partit pour San Francisco, où il devait être transformé en transport à grande vitesse. Elle a été rebaptisée APD-13 le 30 octobre 1942 et est arrivée à San Francisco le 5 novembre. Le travail a été effectué rapidement et elle a pu quitter San Francisco le 21 décembre, atteignant Pearl Harbor avant la fin de l'année.

1943

Le 22 janvier 1943, le Sables atteint Espiritu Santo. Elle a été utilisée pour transporter des fournitures et des renforts à Tulagi et Guadalcanal, tout en servant également d'escorte à ses convois. Le 29 janvier, elle a été détachée de ce rôle pour tenter d'aider à sauver le croiseur lourd endommagé USS Chicago (CA-29). Son premier rôle était d'escorter le remorqueur Navajo (AT-64) vers le Chicago, puis le 30 janvier pour rejoindre l'écran anti-aérien des destroyers autour du croiseur. Cependant, tous ces efforts ont été vains. Le 30 septembre à 16 h 20, des avions japonais trouvèrent la formation et le Chicago a été touché par une torpille et a coulé 20 minutes plus tard. Les Sables a subi neuf blessés par l'explosion d'un obus de 20 mm au cours de cette bataille, puis a récupéré 300 survivants de la Chicago.

Elle passa la première partie de février à escorter des convois jusqu'à Guadalcanal. Le 21 février elle a navigué pour les îles Russell et le 23 février elle a débarqué une force de Marine Raiders sur l'île Pavuvu dans les îles Russell, sans opposition. Elle est ensuite revenue à une période de service de convoi.

Au printemps 1943, il est transféré à la 7th Amphibious Force, et le 14 mai, il quitte les Nouvelles-Hébrides pour escorter un convoi de LST à Townsville, en Australie, où il arrive le 20 mai. Elle a ensuite passé le reste de l'été à effectuer un mélange de tâches d'escorte et de patrouille dans le Queensland et à aider à déplacer les troupes alliées autour de la côte nord de la péninsule papoue.

Le 2 septembre, le Sables a embarqué des troupes de la 9e division australienne, qui était revenue d'Afrique du Nord pour aider à défendre l'Australie. Le 4 septembre, elle les débarqua à l'est de Lae. Quelques jours plus tard, elle bombarde la garnison japonaise de Lae. Le 22 septembre, elle a débarqué plus de troupes juste au nord de Finschhafen. Octobre et novembre ont été consacrés au déplacement de renforts vers la péninsule de Huon et sur diverses îles au large.

Le 15 décembre, elle tenta de débarquer des troupes du 112 régiment de cavalerie sur la péninsule d'Amalut en Nouvelle-Bretagne. Cependant, les Japonais ont ouvert le feu alors que les bateaux de débarquement en caoutchouc étaient toujours en mer, coulant douze des quinze impliqués. La plupart des troupes ont nagé vers la mer, où tous sauf seize ont été secourus par le Sables et un autre destructeur.

Le 26 décembre, le Sables a pris part aux débarquements les plus réussis au cap Gloucester, cette fois en débarquant des marines, puis en fournissant un appui-feu lors de l'avance initiale vers l'intérieur des terres.

1944

Le 2 janvier 1944, il débarqua des troupes à Saïdor et passa les deux semaines suivantes à opérer entre Buna et la région de Saïdor. Le 18 janvier elle est arrivée à Sydney pour un bref repos, qui s'est terminé le 28 janvier quand elle est partie avec la cargaison et le personnel se dirigeant vers la Nouvelle-Guinée.

Le 1er mars, il participe au débarquement à Los Negros. Après avoir largué sa péniche de débarquement, elle a fourni un appui-feu. Le 4 mars, elle a débarqué des renforts sur Los Negros et elle est revenue ensuite pour escorter des devoirs le long de la côte.

Début avril, il a été utilisé pour aider à former des unités de l'armée à la guerre amphibie. Le 22 avril, elle a débarqué des troupes du 162e d'infanterie à Hollandia, puis a fourni un appui-feu.

Au cours de la première quinzaine de mai, il effectua d'autres trajets d'escorte et de transport, avant de retourner en Californie à la mi-mai.

Après une refonte du Sables est parti pour Pearl Harbor, où elle a ramassé 126 hommes de la 81e Division de Reconnaissance Company. Elle a ensuite participé à l'invasion des îles Palaos. À la mi-septembre, il faisait partie de la réserve pour l'invasion de Peleliu et a fourni un certain appui de tir. Le 18 septembre, elle débarqua la Compagnie de reconnaissance sur la Plage Rouge d'Anguar. Le 19 septembre elle a embarqué la 323ème Compagnie de Reconnaissance et les a ensuite débarquées sur Ulithi.

Le 29 septembre, il se rend à Manus, où ses bateaux sont équipés de matériel de déminage et de personnel de déminage, prêts à participer à l'invasion de Leyte dans le cadre du Mine Squadron 2. Le Sables approché du golfe de Leyte le 17 octobre. Le 18 octobre, elle ramassa des troupes de l'île de Suluan, débarquées là par le Crosby. Le 19 octobre, ses bateaux ont été utilisés pour des opérations de déminage dans la zone d'assaut. Elle a ensuite soutenu les bateaux alors qu'ils tombaient sous le feu japonais près de Tacloban. Après avoir terminé leur première mission, les bateaux ont été récupérés et déplacés à Dulag où ils ont répété l'exercice. Le 20 octobre, le Sables fourni un appui canon dans les deux zones, Tacloban le matin et Dulag l'après-midi. Le 21 octobre, elle part pour la Nouvelle-Guinée.

En novembre le Sables a effectué une course d'approvisionnement à Leyte, puis a commencé à se préparer à l'invasion de Luzon.

1945

Le 2 janvier 1945, le Sables a quitté la baie de San Pedro, en direction de Luzon. Le 4 janvier, la flotte subit une attaque aérienne. Le 5 janvier, ils atteignirent Luzon et le 6 janvier, la flotte atteignit le golfe de Lingayen, où elle subit de lourdes attaques kamikazes. Les Sables bombardé l'île de Santiago. Le 7 janvier, il a couvert les dragueurs de mines et a soutenu les équipes de démolition sous-marine alors qu'elles éliminaient les obstacles de la zone d'atterrissage. Du 8 au 13 janvier, il effectue des patrouilles dans la zone de transport, avant de partir pour Leyte puis Ulithi.

Le 1er mars elle a rejoint un convoi se dirigeant vers Iwo Jima, en arrivant le 3 mars. Elle a effectué des patrouilles du 3 au 5 mars, puis est partie pour Saipan le 6 mars en escortant certains des navires de transport vides. Entre cette date et la mi-juin, il effectue trois trajets vers la région d'Okinawa en escortant des renforts.

Cela a mis fin à sa carrière active. À la mi-juin, il part pour les États-Unis et arrive à San Diego le 11 juillet. Il part pour Philadelphie le 29 août, est désarmé le 10 octobre, rayé de la Navy List le 1 novembre et vendu à la ferraille au printemps 1946.

Sables (APD-13) a obtenu neuf étoiles de bataille pour le service de la Seconde Guerre mondiale, pour les Nouvelles-Guinées orientales (Lae, Finschaffen et Saidor), l'île Rennell, l'archipel de Bismarck (Arawe, Cape Gloucester, îles de l'Amirauté), les îles Palau, les débarquements de Leyte, Golfe de Lingayen, Iwo Jima, Okinawa et Hollandia.

Déplacement (standard)

1 190 t

Déplacement (chargé)

1 308 t

Vitesse de pointe

35 nœuds
35,51 nœuds à 24 890 shp à 1 107 t à l'essai (Préble)

Moteur

Tubes à engrenages Westinghouse à 2 arbres
4 chaudières
27 000 shp (conception)

Varier

2 500 nm à 20 nœuds (conception)

Longueur

314 pieds 4 pouces

Largeur

30 pieds 10,5 pouces

Armement

Quatre canons de 4 pouces/50
Un pistolet 3 pouces/23 AA
Douze torpilles de 21 pouces dans quatre montures triples
Deux chenilles de grenades sous-marines
Un projecteur de grenade sous-marine Y-Gun

Complément d'équipage

114

Lancé

28 octobre 1919

Commandé

11 novembre 1920

Vendu à la ferraille

Printemps 1946


Voir la vidéo: عاجل جدا اقوى قرار معا قبة جريدة التج سس الفرنسية وزراة ال