Stinson O-54/L-9 Voyager

Stinson O-54/L-9 Voyager


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Stinson O-54/L-9 Voyager

Le Stinson O-54 était la désignation donnée à six Stinson Voyager commandés pour évaluation par l'USAAC. D'autres avions ont été commandés pendant la Seconde Guerre mondiale, et d'autres ont été repris à des propriétaires civils, devenant le L-9, et la conception de base est devenue la base du très réussi Stinson L-5 Sentinel. Le même avion de base a également été utilisé par l'ARC, qui en a commandé vingt et commandé en grand nombre par les Français, bien que très peu aient été livrés avant l'effondrement de la France.

Le Stinson Voyager a été le premier véritable avion léger de la société. Les travaux ont commencé en 1938, en profitant d'un nouveau moteur Lycoming. C'était un monoplan à ailes hautes, avec un train d'atterrissage fixe. Les ailes étaient reliées à la base du fuselage par une paire de longerons profilés. Le cockpit fortement vitré était directement sous les ailes, avec le pare-brise incliné vers l'avant depuis le bord d'attaque de l'aile. Il avait une haute structure de queue horizontale.

Ses ailes utilisaient des longerons en épicéa, avec des nervures et un bord d'attaque en métal et un revêtement en tissu. L'aile utilisait une voilure NACA 4412, avec des fentes de bord d'attaque fixes et des volets fendus, ce qui rendait très difficile la rotation de l'avion. La structure principale du fuselage était construite autour d'une ossature en tube d'acier recouverte d'une toile. L'empennage avait une structure en bois.

Le prototype effectua son vol inaugural le 3 février 1939, en utilisant un moteur Lycoming de 50 ch. L'avion se comportait bien, mais avait besoin de plus de puissance, c'est pourquoi un moteur Continental A75-3 de 75 ch a été utilisé à la place.

Cela a été utilisé dans le premier modèle de production, le modèle HW-75. Cela a été commercialisé sous le nom de Stinson 105, en fonction de sa vitesse maximale. Un total de 275 HW-75 ont été construits, dont vingt qui ont servi pour l'ARC (après avoir été faufilés à travers la frontière canado-américaine dans des marques civiles pour contourner les lois de neutralité).

Vient ensuite le HW-80 (modèle 10), qui utilisait un moteur Continental A80-6 de 80 ch. Un total de 260 exemplaires de ce modèle ont été construits. Le HW-80 est presque devenu un grand succès à l'exportation, après que les Français en aient commandé 600 pour leur armée de l'air, mais seule une poignée avait été livrée avant l'effondrement de la France en 1940. L'un est allé en Grande-Bretagne, où il a été évalué par la RAE à Farnborough . Ce fut également la version achetée par l'USAAC, qui a acheté six avions, propulsés par le moteur Continental O-170-1. Ces avions ont reçu la désignation YO-54.

En mars 1940, Stinson a soumis un modèle 10 standard à un concours de l'armée américaine qui cherchait un avion de liaison moins cher à utiliser avec le Stinson O-49. Cela avait été commandé comme le premier d'un nouveau type d'avion de liaison plus léger, remplaçant les modèles antérieurs qui ressemblaient à des bombardiers légers, et manquait de la flexibilité démontrée par des avions tels que le Fieseler Storch. Le modèle 10 a été déçu par ses performances sur des terrains boueux et n'a pas été commandé par l'USAAC à ce stade. Cependant, l'expérience a inspiré le travail sur le modèle 75B (en utilisant la séquence de numéros de modèle de la société mère Vultee), qui avait deux hommes dans des sièges en tandem et utilisait un moteur Lycoming O-235 de 100 ch. Le modèle 75 est devenu plus tard la base du modèle 76, qui a été produit en grande quantité sous le nom de Stinson O-62/L-5 Sentinal.

En 1941, Stinson a produit le modèle 10A/HW-90 Voyager. Celui-ci était propulsé par un moteur Franklin 4AC-199-E3 de 90 ch et avait un capot moteur plus court, mais était par ailleurs très similaire aux modèles précédents. Un total de 500 ont été construits. Beaucoup ont été repris par la patrouille aérienne civile pendant la Seconde Guerre mondiale.

L'USAAC a également utilisé le modèle 10A. Les huit premiers ont été commandés en tant qu'entraîneurs avancés Stinson AT-19A, propulsés par le moteur Franklin O-200-1, mais ont ensuite été rebaptisés L-9A. Douze autres avions civils ont été repris, devenant l'AT-19B puis le L-9B. De manière légèrement confuse, une version du Stinson Reliant qui a été produite pour un usage britannique à partir de 1942 a ensuite reçu la désignation AT-19.

Vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, Stinson a développé une plus grande version à quatre places du Voyager, le modèle 108 ou Voyager 150. Ce fut la version la plus réussie commercialement de la famille, avec environ 3 500 des trois versions différentes produites à la fin des années 1940. . Convair a ensuite vendu sa division Stinson à Piper, et 1 760 autres Piper-Stinson modèle 108-3 ont été achevés, mais ces modèles d'après-guerre n'ont pas fait le service militaire.

HW-75
Moteur : moteur quatre cylindres Continental A-75-3 refroidi par air
Puissance : 75cv
Envergure : 34 pieds
Longueur : 22 pieds 2 pouces
Poids à vide : 923 lb
Poids brut : 1 580 lb
Vitesse maximale : 105 mph
Vitesse de croisière : 100 mph
Taux de montée : 430ft/min au niveau de la mer
Plafond : 10 500 pieds
Portée : 350 milles