Quand les soldats ont-ils commencé à porter des pantalons ballons ? [dupliquer]

Quand les soldats ont-ils commencé à porter des pantalons ballons ? [dupliquer]

Un vétéran m'a dit que ce n'est qu'après la guerre de Corée que les soldats américains ont commencé à gonfler leur pantalon. Avant cela, il n'y avait que des parachutistes. Cela peut-il être validé ?


« Ballooning » est quelque peu nébuleux… est-ce que cela fait référence à « blousing » ou, comme on dit, à « bourrer » son pantalon à l'intérieur du haut de la botte ?

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'armée américaine a commencé avec une botte standard à hauteur de cheville, voir http://www.usww2uniforms.com/9-6F.html . Des leggings en toile usés recouvraient également le pantalon, voir http://www.usww2uniforms.com/figures_army.html. L'effet de « ballonnage » pourrait être obtenu en laissant un peu de mou lorsque le pantalon entrait dans le legging. Cet effet s'est également produit dans l'usure générale, comme lorsqu'une personne venant de lacer ses leggings devait s'accroupir, provoquant un léger soulèvement / retrait du pantalon (en fait une bonne idée car cela permet un minimum de liberté de mouvement supplémentaire). Le port de jambières sur le terrain était prescrit pour tout le personnel, à l'exception de ceux montés sur des animaux, tirés par des animaux ou montés en meute, dans les règlements uniformes de 1941 (voir paragraphe 29c) http://www.usww2uniforms.com/bib_AR600-40_28aug41.html

En 1943, l'armée a commencé à publier une botte de combat, voir http://www.usww2uniforms.com/BQD_114.html. Notez que cette botte est essentiellement une extension de la botte de terrain précédente avec une tige en cuir à boucle ajoutée atteignant le mollet. On a aussi rentré son pantalon dans ces bottes et, s'il était intelligent, a aussi fait le truc de s'accroupir. Ainsi, les jambes de pantalon étaient dans le haut des bottes et légèrement ensachées à l'endroit où elles rencontraient le haut de la botte. Que cela puisse ou non être appelé « ballooning » est une question d'opinion personnelle. Pour moi, oui, on pourrait l'appeler ainsi.

Les parachutistes ont reçu une botte à lacets qui offrait un soutien sur la cheville et le mollet. À l'origine, le pantalon devait également être à l'intérieur de la botte. À un moment donné, et ici je ne sais pas s'il s'agit d'une période de la Seconde Guerre mondiale ou un peu plus tard dans le programme (bien que je penche pour un phénomène d'après-guerre), les parachutistes ont commencé à "blouser" leur pantalon à l'extérieur de la botte. Cela implique l'utilisation d'un dispositif élastique, d'élastiques, d'élastiques, de préservatifs (oui, j'ai vu ça, mais je pense que quelqu'un essayait juste d'être un comédien), et ainsi de suite. (Dans les temps modernes, il existe ces petits appareils astucieux, "blousers", pour accomplir le blousing, présentés ici comme vendus par les Aggies https://shop.corpsofcadets.org/products/boot-blousers-green). Dans la tradition, les parachutistes en sont venus à épouser la conviction qu'ils étaient les seuls membres de l'armée américaine autorisés, notez, « autorisés », et non « autorisés par la réglementation », à porter leur pantalon en dehors de leurs bottes (bien que l'expression soit « de » chemisiers" et non "blouse pants" ou "blouse pants") et s'offusque gravement de tout type de non-parachutiste en train de blouser ses bottes.

Du point de vue de l'apparence, fourrer son pantalon dans un legging ou dans des bottes crée un effet de « ballonnage » et le blousant l'exagère tout simplement. Aujourd'hui, le chemisier est assez courant, mais cela ne veut pas dire que les troupes ne fourrent pas aussi leur pantalon dans leurs bottes. Parfois, quelle que soit la pratique trouvée, elle peut être à la préférence du commandant. Les pantalons d'uniformes de campagne américains modernes ont une ficelle ou un ruban de tirage à l'intérieur de l'ourlet inférieur qui permet au porteur de nouer le bas du pantalon sur les bottes.

J'ai vu cela aller à l'extrême dans certaines unités de garnison. On met son pantalon, place l'ourlet inférieur de la jambe où il le veut, plie le bas du pantalon pour former un V soigné dans le dos et des rubans adhésifs ou utilise des blouses pour maintenir les jambes du pantalon en place. Ensuite, enfilez et enfilez les bottes sur le bas. Maintenant, avant de remonter le pantalon, placez une chaîne ou un dispositif légèrement lesté dans le pantalon à l'endroit où ils rencontrent la botte, puis tirez et fixez le pantalon. Cela crée un effet ballon qui reste en place sans blouser à l'extérieur. Cela a l'air vraiment chic dans un environnement de garnison, mais totalement peu pratique à porter sur le terrain.


Voir la vidéo: Spiritualité, sociologie, économie et sciences. Idriss Aberkane. Journal des Débats #1