Croiseurs légers de classe Kolberg

Croiseurs légers de classe Kolberg


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Croiseurs légers de classe Kolberg

Les croiseurs légers de classe Kolberg étaient significativement plus grands que l'ancienne classe Dresde, bien qu'ils aient par ailleurs une apparence similaire. Ils pesaient 650 tonnes de plus à pleine charge et 40 pieds de plus. L'espace supplémentaire leur a permis de transporter une paire supplémentaire de canons de 4,1 pouces, un de chaque côté, ce qui leur donne un total de douze canons de 4,1 pouces lors de leur première construction.

Les quatre navires étaient propulsés par des turbines, la première fois que cela se produisait. Chaque navire utilisait un fabricant différent, permettant une comparaison des turbines produites par Melms-Pfenninger, AEG-Curtiss, Germanina et Parsons. Mayence, propulsé par AEG-Curtiss et utilisant deux arbres plutôt que les quatre présentés sur les autres membres de la classe était le plus rapide, à 27,2 nœuds et avait également la plus longue portée, 3 630 milles marins à 14 nœuds. Au début de la Première Guerre mondiale, les quatre navires étaient dans les eaux territoriales.

Mayence et Cologne ont été coulés à la bataille de Helgoland Bight le 28 août 1914, Mayence lorsqu'elle s'interposa entre les destroyers Harwich et le 1er escadron de croiseurs légers et Cologne par les tirs des croiseurs de bataille HMS Lion.

Augsbourg et Kolberg tous deux survécurent à la guerre, mais non sans incident. Augsbourg passé une partie de la guerre dans la Baltique. Le 17 novembre 1914, elle sauve les survivants du croiseur Friedrich Carl, mais cet hiver-là, elle heurta une mine et resta inactive pendant trois mois. À son retour, il a été gravement endommagé lors d'un affrontement avec les Russes le 2 juillet 1915, nécessitant plus de réparations.

Kolberg participe au raid sur la côte du Yorkshire du 15 au 16 décembre 1914, dans le cadre de la force de frappe. Il était le seul des croiseurs légers à accompagner les croiseurs de bataille jusqu'à la côte, où il posait des mines au sud de Scarborough. Elle est également présente à la bataille de Dogger Bank du 24 janvier 1915, où elle s'engage dans un duel d'artillerie avec le HMS Aurore, marquant trois coups mineurs avant d'être touchée elle-même près du pont avant et de se détourner.

Les deux navires ont été réarmés deux fois pendant la guerre. En 1916-17, les canons de 4,1 pouces ont été remplacés par six canons de 5,9 pouces, un à chaque extrémité et deux de chaque côté. En 1918, ils ont tous deux reçu deux canons Flak de 2,45 pouces (88 mm), et les tubes lance-torpilles ont été augmentés de 17,7 pouces à 19,7 pouces.

Après la guerre Kolberg a été prise par les Français, et rebaptisée Colmar. Elle a été frappée en 1927 et démantelée en 1929. Augsbourg est allé au Japon, mais est resté en Europe, et a été démoli à Dordrecht en 1922.

Déplacement (chargé)

4 915 t

Vitesse de pointe

Conception 25,5 nœuds
Kolberg: 26,3 nœuds
Mayence: 27,2 nœuds
Cologne: 26,8 nœuds
Augsbourg: 26,7 nœuds

Armure – pont

0.75-1in

- la tourelle

4 pouces

- boucliers d'armes à feu

2 pouces

Longueur

426 pieds

Armement tel que construit

Douze canons de 4,1 pouces
Deux tubes lance-torpilles immergés de 17,7 pouces
100 mines

Armement en 1918

Six canons de 5,9 pouces
Deux pistolets Flak de 3,45 pouces
Deux tubes lance-torpilles immergés de 19,7 pouces

Complément d'équipage

367

Lancé

1908-1909

Complété

1909-1910

Navires en classe

SMS Kolberg
SMS Mayence
SMS Cologne
SMS Augsbourg

Livres sur la Première Guerre mondiale | Index des sujets : Première guerre mondiale


Croiseurs légers de classe Kolberg


SMS Kolberg
Construit Schichau, Dantzig, prévu en janvier 1908, achevé en juin 1910, a coûté 8 118 000 marks.

SMS Mayence
Construit Vulcan, Stettin, mis en place en décembre 1907, achevé en octobre 1909, a coûté 8 777 000 Marks.

SMS Câln
Construit Germaniawerft, Kiel, prévu en mai 1908, achevé en juin 1911, a coûté 8 356 000 marks.

SMS Augsbourg
Construit Kiel Navy Yard, mis en place en août 1908, achevé en novembre 1910, a coûté 7 593 000 Marks.

Taille:
Longueur 130 m flottaison 130,5 m hors tout, largeur 14 m, tirant d'eau 5,48 m, déplacement 4 362 tonnes charge 4 915 tonnes pleine charge.

Propulsion:
Turbines Kolberg 4 arbres Melms & Pfenniger, 19 000 shp, 25,5 nœuds
Turbines Mayence 2 arbres AEG-Curtiss, 20 200 shp, 26 nœuds
Turbines Germania Câln 2 arbres, 19 000 shp, 25,5 nœuds
Turbines Parsons à 4 arbres d'Augsbourg, 19 000 shp, 25,5 nœuds

Essais:
Kolberg 30 400 shp = 26,3 nœuds
Mayence 22 040 shp = 26,8 nœuds
C ln 29 036 shp = 26,8 nœuds
Augsbourg 31 033 shp = 26,7 nœuds

Armure:
Ponts de 1 à 0,5 pouces, boucliers d'armes à feu de 2 pouces

Armement:
12 x 105 mm (4,1 pouces) SKL/45cal (8 x 1), 4 x 52 mm (2 pouces), 2 x 450 mm (17,7 pouces) TT.

Commentaires:
Suite nettement plus grande des conceptions des croiseurs légers avec 2 canons principaux supplémentaires et plus de vitesse. Équipage 367.

Service de la Première Guerre mondiale :
Kolberg

Affecté à la défense de la région de Bight.
28 août 1914 Participe à la bataille de Helgoland Bight.
Le 24 janvier 1915 participe à la bataille de Dogger Bank.
Août 1915 Temporairement dans la Baltique et bombardé les positions russes.
Janvier 1916 est devenu le vaisseau amiral du VI Scouting Group.
1918 Baltique.
Cédé à la France et mis au rebut en 1929.

Mayence
Affecté à la défense de la région de Bight.
28 août 1914 Coulé à la bataille de Helgoland Bight.

C ln
Affecté à la défense de la région de Bight.
28 août 1914 Coulé à la bataille de Helgoland Bight.

Augsbourg
1914 Affecté aux défenses côtières et servi dans la Baltique.
Septembre 1914 Opère dans la Baltique et participe à des escarmouches avec les forces russes.
25 janvier 1915 Endommagé par le mien - en réparation jusqu'en avril.
1918 U-Boat puis navire de soutien dragueur de mines.
Cédé au Japon et mis au rebut en 1922.


Modèle:Kolberg croiseurs légers de classe

Pour définir la visibilité initiale de ce modèle, le paramètre |state= peut être utilisé :

  • |state=collapsed : <> pour afficher le modèle réduit, c'est-à-dire caché en dehors de sa barre de titre
  • |state=expanded : <> pour afficher le modèle développé, c'est-à-dire entièrement visible
  • |state=autocollapse : <>
    • affiche le modèle réduit à la barre de titre s'il y a un {{navbar}} , un {{sidebar}} , ou un autre tableau sur la page avec l'attribut pliable
    • affiche le modèle dans son état développé s'il n'y a pas d'autres éléments réductibles sur la page

    Si le paramètre |state= dans le modèle de cette page n'est pas défini, la visibilité initiale du modèle est extraite du paramètre |default= dans le Option pliable modèle. Pour le modèle sur cette page, qui évalue actuellement à réduction automatique .


    Historique des services[modifier | modifier la source]

    Après sa mise en service en 1910, Kolberg servi avec les forces de reconnaissance de la flotte allemande. Β] Le 14 octobre 1914, Kolberg et le croiseur mouilleur de mines Nautile pénétra dans la mer du Nord pour poser un champ de mines au large du Firth of Forth, mais après avoir réalisé que les forces britanniques opéraient au large du Dogger Bank, ils ont interrompu l'opération et sont retournés au port. Γ] Kolberg &# 39 s première grande action de la Première Guerre mondiale a été le raid sur Scarborough, Hartlepool et Whitby le 15󈝼 décembre 1914. Elle a été affectée au II Scouting Group avec trois autres croiseurs légers, chargé de la sélection des croiseurs de bataille de la I Groupe de reconnaissance, commandé par le contre-amiral Franz von Hipper. Δ] Pendant que les croiseurs de bataille effectuaient les bombardements des villes, Kolberg a posé un champ de 100 mines au large des côtes britanniques. Lorsque les forces allemandes se sont retirées, le temps est devenu suffisamment mauvais pour que Hipper ait ordonné aux autres croiseurs légers de se rendre indépendamment au rendez-vous avec la flotte principale. Kolberg avait entre-temps rejoint les croiseurs de bataille et les avait poursuivis. Ζ] Un peu plus d'un mois plus tard, elle a participé à la bataille de Dogger Bank, le 24 janvier 1915. L'engagement a commencé lorsque Kolberg rencontré le croiseur britannique HMS Aurore les deux navires ont ouvert le feu, entraînant les escadrons de croiseurs de bataille britanniques et allemands dans l'action. Η] Kolberg a rapidement marqué deux coups sûrs sur Aurore, qui a répondu avec deux coups sûrs. L'un des obus a frappé Kolberg sous la ligne de flottaison et l'autre obus a touché le navire au-dessus de la ligne de flottaison, les coups ont tué deux hommes. ⎖] En août 1915, le navire est allé dans la Baltique pour participer à la bataille du golfe de Riga. Elle a été assignée à servir de chef de flottille pour trois flottilles et demie de torpilleurs, dans le cadre d'une force d'assaut dans le golfe de Riga. ⎗] Le 10, elle rejoint le croiseur de bataille SMS Von der Tann bombarder l'île d'Utö, bien que de nombreux rapports de sous-marins dans la région aient convaincu les Allemands de se retirer. ⎘] Le 15 ou le 16 août 1915, un sous-marin russe a tiré une seule torpille sur Kolberg qui a raté. ⎙]

    En novembre 1917, Kolberg est retourné dans la Baltique, pour une autre attaque sur le golfe de Riga, l'opération Albion. À ce stade, elle avait été désignée comme le vaisseau amiral du VI Groupe scout avec sa sœur Augsbourg et Strasbourg. A 06h00 le 14 octobre 1917, les trois navires quittent Libau pour escorter des opérations de déminage dans le golfe de Riga. Ils ont été attaqués par des canons côtiers russes de 12 pouces (300 & 160 mm) à leur approche et ont été temporairement contraints de faire demi-tour. À 8 h 45, cependant, ils avaient jeté l'ancre au large de Mikailovsk Bank et les dragueurs de mines ont commencé à se frayer un chemin dans les champs de mines. ⎚] Deux jours plus tard, Strasbourg et Kolberg rejoint les dreadnoughts Konig et Kronprinz pour un balayage du golfe de Riga. ⎛] Dans la bataille de Moon Sound qui a suivi, les cuirassés ont détruit l'ancien pré-dreadnought Slava et forcé le pré-dreadnought Grajdanin quitter le Golfe. ⎜] Plus tard dans la journée, Kolberg déplacé dans le golfe et engagé une batterie côtière russe à Woi sur l'île de la Lune pendant dix minutes, à partir de 13h35. Les canons russes n'ont pas riposté, alors Kolberg cessé de tirer et à 14 h 25, ancré dans le détroit de Kleinen avec Strasbourg. Une équipe de débarquement de quarante hommes a été rassemblée pour capturer les canons russes à Woi, ils ont débarqué sur l'île à 15h45 et à 17h30, l'équipe de débarquement avait capturé les canons et les avait rendus inutilisables. ⎝]

    En 1918, Kolberg a été réduit pour servir de navire de défense côtière. Elle est rayée du registre de la marine le 5 novembre 1919, puis se rend aux Français à Cherbourg le 28 avril 1920, sous le nom de "W". Elle a été commissionnée dans la Marine française comme Colmar. Β] En 1924, il est affecté à une tournée coloniale en Asie, avec l'ancien croiseur cuirassé Jules Ferry. En septembre 1924, les deux navires français contribuent à un débarquement multinational d'environ 1 800 hommes réunis en raison des violences à Shanghai. ⎞] Elle n'est restée au service français que quelques années, jusqu'à ce qu'elle soit frappée le 21 juillet 1927. Finalement, elle a été mise à la ferraille deux ans plus tard à Brest, en France. ⎟]


    Armement des croiseurs allemands

    21 cm/40 (12″) SK L/50 (1900)

    Cette pièce d'artillerie Krupp a été produite en trois versions, le modèle C/97 (1897) a été monté en premier sur les croiseurs protégés de classe Victoria Luise. Le modèle suivant appelé C/01 était monté sur les classes Prinz Adalbert, Roon et Scharnhorst tandis que la classe Scharnhorst avait quatre canons C/04 dans une seule casemate au milieu du navire. La masse du canon a évolué au fil du temps : le C/97 pesait 16 500 kg (36 400 lb), le C/01 20 020 kg et le C/04 18 900 kg. Il mesurait 8,4 m (27 pi 7 po) au total, et pour la longueur du canon seul, 7,8 m (25 pi 7 po). Il utilisait un bloc de culasse cylindro-prismatique, et les montures pouvaient s'élever à 16 ou 30°, avec une course de -150 à +150° et une cadence de tir de 4-5 tr/min. Les canons ont tiré à une vitesse initiale de 780 m/s (2 600 ft/s), à une portée de tir maximale de 12,4 km (7,7 mi) à 16° et 16,3 km (10,1 mi) à +30° obus de 108-113,5 kg (238-250 lb) selon le modèle, elle ou AP.

    Pendant la Première Guerre mondiale, les premiers navires sont désarmés et ces canons sont envoyés aux batteries de défense côtière, notamment sur la côte belge. D'autres ont été transférés à l'armée impériale allemande et montés sur des supports à roues ou sur des rails. Les canons SMS Roon's se terminent à Cape Helles en Turquie et les autres sont allés aux canons ferroviaires appelés 21 cm SK 'Peter Adalbert'8221.

    15 cm/45 (5,9″) SK L/45

    C'était le grand standard pour les croiseurs et cuirassés allemands de la Première Guerre mondiale :
    Un canon efficace et fiable a également décliné dans la plupart des croiseurs allemands de cette génération. Il a même été utilisé dans le premier croiseur allemand de l'entre-deux-guerres Emden équipé pendant la Seconde Guerre mondiale de célèbres raiders marchands et de nombreuses batteries côtières du mur de l'Atlantique. Fabriqué à partir d'un tube A et de deux couches d'arceaux avec le bloc de culasse à coin coulissant horizontal. L'alésage réel était de 14,91 cm (5,87 po).

    Armement tertiaire : L'omniprésent 8,8cm

    Ce célèbre canon de calibre léger, utilisé au fil du temps dans de nombreuses variantes, anti-TB et anti-aérien, avait une meilleure vitesse initiale à chaque itération, notamment en raison de l'augmentation de la longueur du canon. Il était notamment beaucoup plus puissant que le standard allié 3 pouces (75 mm) et était présent en nombre dans les cuirassés ainsi que les croiseurs de bataille allemands.

    8,8 cm/45 (3,46″) SK/LK/L L/45
    Le grand canon tertiaire standard de la marine allemande. Sa longue évolution aurait conduit au légendaire, redoutable et omniprésent tueur de chars/avions de la Seconde Guerre mondiale.
    Remplacé le modèle L/30 des années 1890, il avait des performances similaires pour la guerre anti-torpilles et a été développé pour devenir le premier canon AAA allemand appelé Flak L/45. Dans l'entre-deux-guerres, il avait l'avantage d'utiliser les mêmes munitions que le 8,8 cm/45 (3,4″) SK C/30 après modifications.
    Le poids de l'arme était de 5 512 lb. (2 500 kg), 15 tr/min, vitesse initiale de 2 133 fps (650 mps), en utilisant le HE : 21,5 lb. (9,75 kg) ou 22,05 lb (10 kg) coquille avec un 6,6 lbs. (3,00 kg) Charge RPC/12.


    Caractéristiques

    Déplacement: 7 600 tonnes. norme – 9 120 t. Pleine charge
    Dimensions: 179 m de long, 17,5 m de large, 5,35 m de tirant d'eau.
    Propulsion: 2 hélices, 4 turbines Parsons/Rateau-Bretagne, 4 chaudières Indret, 84 000 cv. Vitesse opérationnelle maximale 31 nœuds.
    Armure: Ceinture 105 mm, cloisons anti-torpilles 120 mm, 38 ponts, tourelles 100 mm, blockhaus 95 mm.
    Armement: 9 pièces de 152 mm cal.55 (modèle 3ࡩ – 1930), 8呖 mm AA (4ࡨ), 8x37mm AA (4ࡨ), 8吉,2 mm AA (4ࡨ) , 4 TLT 550 mm (4ࡨ), 2 hydravions Loire 130.
    Équipage: 540

    La Tour d'Auvergne/Pluton (1933)

    Un peu à l'écart, le croiseur Pluton a été construit comme navire-école pour les mitrailleurs et les missions de mouillage de mines. Elle a été affectée à Toulon et a également servi à former les futurs officiers de La Royale. En septembre 1939, Pluton a été rebaptisé « La Tour d'Auvergne » et a été envoyé à Casablanca pour préparer une campagne de mouillage de mines. Au cours d'une malheureuse manipulation lors du chargement des mines, l'une d'entre elles a explosé, déchirant le navire et tuant la plupart de son équipage dans l'explosion, endommageant également les environs et brisant des fenêtres à Casablanca. L'épave était dans un tel état qu'elle a dû être à nouveau dynamitée pour disperser les débris et dégager le port.


    La “tour d'Auvergne” anciennement Pluton, mai 1929.

    Caractéristiques:
    Déplacement: 4 773 t. norme – 6 550 t. Pleine charge
    Dimensions: 152 m de long, 15,60 m de large, 5,20 m de tirant d'eau.
    Propulsion: 2 hélices, 2 turbines Breguet, 4 chaudières à tubes réduits, 57 000 cv. Vitesse opérationnelle maximale 30 nœuds.
    Armure: rien.
    Armement: 4 pièces de 140 mm sous masques, 2x37mm AA, 12吉,2 mm AA (3ࡪ), 290 mines.
    Équipage: 424


    4e escadron de croiseurs légers

    En 1919, l'escadron est affecté à la station des Indes orientales.

    L'escadron de croiseurs légers était une formation navale de croiseurs légers de la Royal Navy de 1914 à 1925. Faisant à l'origine partie de la Grande Flotte, l'escadron a combattu
    Le 1er Escadron de croiseurs légers était une unité navale de la Royal Navy de 1913 à 1924. Le 1er Escadron de croiseurs légers était une unité de la Royal Navy du Grand
    Le 3rd Light Cruiser Squadron était une formation navale de croiseurs légers de la Royal Navy de 1915 à 1922. Formé en 1915, il faisait partie de la Grand Fleet
    Le 4th Cruiser Squadron et également connu sous le nom de Cruiser Force H était une formation de croiseurs de la Royal Navy britannique de 1907 à 1914, puis à nouveau de
    Le 8 th Cruiser Squadron était une formation temporaire de croiseurs de la Royal Navy britannique de 1912 à 1914. et à nouveau de 1924 25 à 1942. Le 8 th Cruiser
    Le 9 e Escadron de croiseurs était une formation de croiseurs de la Royal Navy de 1912 à 1919 et de 1939 à 1940. Le 9 e Escadron de croiseurs a d'abord
    Le 6 e escadron de croiseurs était une formation de croiseurs de la Royal Navy britannique de 1909 à 1915 et à nouveau de 1925 à 1945. L'escadron a été créé
    Le 7 e Escadron de croiseurs également connu sous le nom de Cruiser Force C était une force de blocus de la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale utilisée pour fermer les Anglais
    3e escadron de croiseurs légers et nommé premier escadron de croiseurs faisant partie de la nouvelle force de croiseurs légers. Il est resté une partie de Light Cruiser Force
    2nd Light Cruiser Squadron Royaume-Uni 3rd Light Cruiser Squadron Royaume-Uni 4th Light Cruiser Squadron Royaume-Uni 5th Light Cruiser Squadron
    Battlecruiser Squadrons, mais cela a été réduit aux 1er et 2e escadrons de la Colombie-Britannique en juin 1916. Il comprenait également deux escadrons de croiseurs légers et deux destroyers.

    service dans la Royal Navy le 15 mai 1915, Comus est affecté au 4th Light Cruiser Squadron de la Grand Fleet. Elle et le destroyer HMS Munster ont coulé le
    adopté. Ces croiseurs blindés légers ont commencé à occuper le rôle de croiseur traditionnel une fois qu'il est devenu clair que les escadrons de croiseurs de bataille étaient nécessaires.
    la Royal Navy en janvier 1916, Constance est affectée au 4th Light Cruiser Squadron de la Grande Fleet depuis sa mise en service jusqu'en 1919, prenant part
    Lamotte - Picquet était un croiseur léger français de classe Duguay - Trouin - lancé en 1924, et nommé en l'honneur de l'amiral comte Toussaint - Guillaume Picquet.
    Première guerre avec des croiseurs légers en très petit nombre, vieillis et épuisés par le service de guerre. Un SMS Novara autrichien et quatre croiseurs légers allemands SMS Kolberg
    le 4th Light Cruiser Squadron faisant partie de la station des Indes orientales basée à Aden pour une éventuelle action contre les Italiens. Au relèvement du croiseur Achille
    La classe Dresde était une paire de croiseurs légers construits pour la marine impériale allemande au début du 20 e siècle. La classe comprenait SMS Dresden
    Croiseur léger français de la classe La Galissonnière. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle est restée avec Vichy France. Elle porte le nom de Jean de Vienne, un 14 e siècle
    La Marseillaise était un croiseur léger français de la classe La Galissonnière. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle est restée à Vichy France. La Galissonnière
    vaisseau amiral des escadrons de croiseurs Le Minotaure est devenu le vaisseau amiral de la China Station en 1910 et la Défense a servi de vaisseau amiral du 1er escadron de croiseurs en Méditerranée

    Charner - croiseur cuirassé de classe construit pour la marine française dans les années 1890. À la fin, elle a servi dans l'escadron de la Méditerranée et elle a été affectée à
    Tanan-maru. Navire phare : Ashigara Cruiser Division 9 : Myōkō, Nagara Cruiser Division 14 : Tenryū, Tatsuta No. 4 Torpedo Squadron Kiso, Destroyer Division 6 Destroyer
    1930. Les précurseurs immédiats du croiseur lourd étaient les modèles de croiseurs légers des années 1900 et 1910, plutôt que les croiseurs cuirassés des années précédentes.
    Dumaresq, M.V.O. HMS Cochrane : Capt Eustace La Trobe Leatham 4th Light Cruiser Squadron Cdre Charles Edward Le Mesurier HMS Calliope : Cdre Le Mesurier
    à l'Escadron d'Asie de l'Est en 1909 et 1910, respectivement. Scharnhorst a remplacé le vieux croiseur cuirassé Furst Bismarck comme navire amiral de l'escadron, qui avait
    Nurnberg était un croiseur léger allemand de la classe Leipzig construit pour la Kriegsmarine. Il a été nommé d'après la ville de Nuremberg et avait un navire jumeau
    Oleg Russian : Олег était le 4e et dernier croiseur protégé de classe Bogatyr construit pour la marine impériale russe. Oleg a été posé aux chantiers navals de l'Amirauté
    Le croiseur protégé est un type de croiseur naval de la fin du 19ème siècle, si connu parce que son pont blindé offrait une protection pour les espaces vitaux des machines
    Le Primauguet était un croiseur léger de classe Duguay - Trouin - construit après la Première Guerre mondiale. Au cours de l'invasion anglo - américaine de l'Afrique du Nord française en 1942

    • L'escadron de croiseurs légers était une formation navale de croiseurs légers de la Royal Navy de 1914 à 1925. Faisant à l'origine partie de la Grande Flotte, l'escadron a combattu
    • Le 1er Escadron de croiseurs légers était une unité navale de la Royal Navy de 1913 à 1924. Le 1er Escadron de croiseurs légers était une unité de la Royal Navy du Grand
    • Le 3rd Light Cruiser Squadron était une formation navale de croiseurs légers de la Royal Navy de 1915 à 1922. Formé en 1915, il faisait partie de la Grand Fleet
    • Le 4th Cruiser Squadron et également connu sous le nom de Cruiser Force H était une formation de croiseurs de la Royal Navy britannique de 1907 à 1914, puis à nouveau de
    • Le 8 th Cruiser Squadron était une formation temporaire de croiseurs de la Royal Navy britannique de 1912 à 1914. et à nouveau de 1924 25 à 1942. Le 8 th Cruiser
    • Le 9 e Escadron de croiseurs était une formation de croiseurs de la Royal Navy de 1912 à 1919 et de 1939 à 1940. Le 9 e Escadron de croiseurs a d'abord
    • Le 6 e escadron de croiseurs était une formation de croiseurs de la Royal Navy britannique de 1909 à 1915 et à nouveau de 1925 à 1945. L'escadron a été créé
    • Le 7 e Escadron de croiseurs également connu sous le nom de Cruiser Force C était une force de blocus de la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale utilisée pour fermer les Anglais
    • 3e escadron de croiseurs légers et nommé premier escadron de croiseurs faisant partie de la nouvelle force de croiseurs légers. Il est resté une partie de Light Cruiser Force
    • 2nd Light Cruiser Squadron Royaume-Uni 3rd Light Cruiser Squadron Royaume-Uni 4th Light Cruiser Squadron Royaume-Uni 5th Light Cruiser Squadron
    • Battlecruiser Squadrons, mais cela a été réduit aux 1er et 2e escadrons de la Colombie-Britannique en juin 1916. Il comprenait également deux escadrons de croiseurs légers et deux destroyers.
    • service dans la Royal Navy le 15 mai 1915, Comus est affecté au 4th Light Cruiser Squadron de la Grand Fleet. Elle et le destroyer HMS Munster ont coulé le
    • adopté. Ces croiseurs blindés légers ont commencé à occuper le rôle de croiseur traditionnel une fois qu'il est devenu clair que les escadrons de croiseurs de bataille étaient nécessaires.
    • la Royal Navy en janvier 1916, Constance est affectée au 4th Light Cruiser Squadron de la Grande Fleet depuis sa mise en service jusqu'en 1919, participant
    • Lamotte - Picquet était un croiseur léger français de la classe Duguay - Trouin - lancé en 1924, et nommé en l'honneur de l'amiral comte Toussaint - Guillaume Picquet
    • Première guerre avec des croiseurs légers en très petit nombre, vieillis et épuisés par le service de guerre. Un SMS Novara autrichien et quatre croiseurs légers allemands SMS Kolberg
    • le 4th Light Cruiser Squadron faisant partie de la station des Indes orientales basée à Aden pour une éventuelle action contre les Italiens. Au relèvement du croiseur Achille
    • La classe Dresde était une paire de croiseurs légers construits pour la marine impériale allemande au début du 20 e siècle. La classe comprenait SMS Dresden
    • Croiseur léger français de la classe La Galissonnière. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle est restée avec Vichy France. Elle porte le nom de Jean de Vienne, un 14 e siècle
    • La Marseillaise était un croiseur léger français de la classe La Galissonnière. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle est restée à Vichy France. La Galissonnière
    • vaisseau amiral des escadrons de croiseurs Le Minotaure est devenu le vaisseau amiral de la China Station en 1910 et la Défense a servi de vaisseau amiral du 1er escadron de croiseurs en Méditerranée
    • Charner - croiseur cuirassé de classe construit pour la marine française dans les années 1890. À la fin, elle a servi dans l'escadron de la Méditerranée et elle a été affectée à
    • Tanan-maru. Navire phare : Ashigara Cruiser Division 9 : Myōkō, Nagara Cruiser Division 14 : Tenryū, Tatsuta No. 4 Torpedo Squadron Kiso, Destroyer Division 6 Destroyer
    • 1930. Les précurseurs immédiats du croiseur lourd étaient les modèles de croiseurs légers des années 1900 et 1910, plutôt que les croiseurs cuirassés des années précédentes.
    • Dumaresq, M.V.O. HMS Cochrane : Capt Eustace La Trobe Leatham 4th Light Cruiser Squadron Cdre Charles Edward Le Mesurier HMS Calliope : Cdre Le Mesurier
    • à l'Escadron d'Asie de l'Est en 1909 et 1910, respectivement. Scharnhorst a remplacé le vieux croiseur cuirassé Furst Bismarck comme navire amiral de l'escadron, qui avait
    • Nurnberg était un croiseur léger allemand de la classe Leipzig construit pour la Kriegsmarine. Il a été nommé d'après la ville de Nuremberg et avait un navire jumeau
    • Oleg Russian : Олег était le 4e et dernier croiseur protégé de classe Bogatyr construit pour la marine impériale russe. Oleg a été posé aux chantiers navals de l'Amirauté
    • Le croiseur protégé est un type de croiseur naval de la fin du 19ème siècle, si connu parce que son pont blindé offrait une protection pour les espaces vitaux des machines
    • Le Primauguet était un croiseur léger de classe Duguay - Trouin - construit après la Première Guerre mondiale. Au cours de l'invasion anglo - américaine de l'Afrique du Nord française en 1942

    Relations étrangères des États-Unis, 1946, L'Extrême-Orient, Volume.

    Le 4 pouces britannique, qui était l'armement secondaire de la plupart de leur 4e Escadron de croiseurs légers – vaisseau amiral de Calliope Caroline, Cornus. Bataille du Jutland Partie III : Affrontement entre la bataille britannique et allemande. Les six vieux Edgars du 10e escadron de croiseurs s'étaient avérés être des croiseurs légers et de combat, avec les 1er escadrons de combat et le 1er escadrons de croiseurs avec les quatre croiseurs de combat restants et deux divisions de la 4e flottille. HMS Caroline sur Twitter : Aujourd'hui marque le 102e anniversaire de la. Le 4th Cruiser Squadron était une formation de la Royal Navy rattachée aux Indes orientales En 1939, il était composé des croiseurs légers Gloucester, Liverpool et​. Notes navales Taylor & Francis en ligne. Le 4e escadron de croiseurs était une formation de croiseurs de la Royal Navy britannique à partir de 1907 octobre 1924 janvier 1926 affecté à partir des vieux croiseurs légers de la marine HMS Effingham Flag juillet 1925 1933 HMS Emerald 1935 août.

    Catalogue Archives Churchill.

    Le 4th Light Cruiser Squadron était une formation navale de croiseurs légers de la Royal Navy de 1915 à 1919. Table des matières. 1 Histoire. 1.1 Première Guerre mondiale 1.2. SM T V43 dans la Grande Guerre The Wartime Memories Project. Le HMS ORION est resté avec le 15e escadron de croiseurs de la flotte méditerranéenne jusqu'en juin 1946, date à laquelle il a été relevé du HMS Orion Leander Class Light Cruiser. 26th Renvoyé à Kingston contrôlé par quatre destroyers de la flotte identifiés comme Force 9​. 4e escadron de croiseurs. Escadron de croiseurs CS. L'escadron de croiseurs répertorié comme CS. Un autre lien de Tyneside est le HMS Calliope, le vaisseau amiral du 4th Light Cruiser Squadron qui a combattu. Bataille pour Ceylan, HMS Indomitable & Formidable Armored Aircraft. Le 4e escadron de croiseurs légers et les 4e et 11e flottilles avaient été retardés pour atteindre leur poste d'action à la camionnette jusqu'à environ 19 h 15, en raison de la.

    Un homme qui a connu les hommes : les mémoires de maj mg ind African Journals.

    Quatrième escadron de croiseurs légers, mouvements entre 16 h et 31 mai et 2 h le 1er juin 1916. Sujets : Jutland, Bataille de, 1916 - Cartes : Guerre mondiale,. Bataille du Jutland : ordre de bataille. Jellicoe a ordonné au 4e escadron de croiseurs légers d'attaquer les torpilleurs, Caroline tirant trois obus de 6 pouces et neuf obus de 4 pouces ! 1 réponse 0. Quatrième Escadron de Croiseurs Légers Royal Navy Le Dreadnought. Le premier escadron de croiseurs légers et les 16 destroyers du troisième. Flottille de destroyers. Cette force reçoit l'ordre de rejoindre la quatrième escouade de combat composée de quatre cuirassés.

    Townsend Townshend Family Records Amiral Cyril Samuel.

    L'amiral Reuter, le commandant allemand, avec quatre croiseurs légers et huit du 1er escadron de croiseurs de bataille, est arrivé à grande vitesse pour rejoindre la bataille. Matelot de 2e classe Gilbert Moy Burgess Royal Navy, HMS Cleopatra. Le 5th Battle Squadron, comprenant les dreadnoughts les plus récents et les plus rapides, la classe Queen Elizabeth et le 4th Light Cruiser Squadron partit. Attaque de Pearl Harbor, 7 décembre 1941 Army University Press. Installé au chantier naval de Kawasakis en tant que croiseur léger de classe KUMA. des escadrons de croiseurs lourds, un escadron de croiseurs torpilleurs et un escadron de croiseurs de bataille. CruDiv 9 arrive à Yokosuka pour embarquer la 4e Force navale spéciale de débarquement de Maizuru. Épinglé par ΚΟΥΓΙΟΥΜΤΖΗΣ sur Ships Profiles Prints, Ww1. En commande. Commodore commandant du 1er escadron de croiseurs légers 1913 1915. Commodore, deuxième classe William E. Goodenough, 5 juillet 1913 - février.

    FMFRP 12 109 I Les amphibiens sont venus conquérir.

    Les télémètres ennemis ont subi une coupe persistante et, au début de 1917, les navires du quatrième escadron de croiseurs légers avaient leurs mâts supérieurs et leurs vergues peints en blanc. Types d'unités navales ? Jeux matriciels. Caroline, du 4th Light Cruiser Squadron, fit équiper sa plate-forme en 1917 18, pour embarquer un avion de reconnaissance monoplace Sopwith 2F.1 Camel.

    Archives de l'histoire navale du 1er escadron de croiseurs légers.

    Avec d'autres navires de la Royal Navy 4th Light Cruiser Squadron en mer en 1915 Brit Sqn. Sa conception de croiseur portuaire lui permettait de remonter plus loin les rivières chinoises. Baguette du 2e escadron de croiseurs légers. 2e escadron de croiseurs, Southampton et Glasgow. À chacun des quatre commandements navals d'origine, certaines forces légères étaient affectées à la défense locale. 4e escadron de croiseurs laststandonzombieisland. Of Vessels comprend quatre navires avec une connexion au Jutland : Steam avait combattu dans le 4th Battle Squadron du vaisseau amiral du Third Light Cruiser Squadron. 1er Escadron de Croiseurs Légers zéro. Lorsque la guerre éclata, l'escadron Von Spees était déjà en liberté dans le vaste Pacifique, c'était le 4th Cruiser Squadron de la Royal Navy, stationné dans l'Atlantique et en août, le croiseur léger allemand Leipzig, avec une vitesse de pointe de 40.

    Le Grand Fleet War Times Journal.

    Ses escadrons de croiseurs légers formaient un écran devant lui d'est en ouest. Il y avait aussi le 4th Light Cruiser Squadron sous le commandement du commodore Le Mesurier. 1er escadron de croiseurs au Jutland Weapons and Warfare. 7e Escadron de croiseurs légers Flottilles de destroyers de la Royal Navy 1re Flottille de destroyers 2e Flottille de destroyers 3e Flottille de destroyers 4e Destroyer. 1er escadron de croiseurs légers visuellement. Escadron. Deux3, 4. 12 mouilleurs de mines. Remarques. 1. À gauche à Pearl Harbor. 2. Navire amiral de la tâche Mississippi, Idaho et Nouveau-Mexique quatre croiseurs légers 17 destroyers. Les Allemands lancent les dés : avril-juin 1941. Premier et deuxième escadron de croiseurs. 4. Quatrième escadron de croiseurs légers. 5. Quatrième, troisième et troisième flottilles de télévision. 7he composition de la flotte Tiattle peut être. Pédia du 4e Escadron de croiseurs légers. 3rd Cruiser Squadron Flotte de la Méditerranée 4th Cruiser Squadron : 1939 East 3rd Light Cruiser Squadron Royaume-Uni 4th Light Cruiser Squadron.

    Hms orion ww2 L'Académie des médecins de famille de Géorgie.

    3e et 4e Divisions Royal Navy 4e Escadron de croiseurs légers Officier principal, transporteurs et navires amphibies 3e Escadron de croiseurs 6e Escadron de croiseurs. Documents primaires Rapport britannique sur le premier monde. Le 1er escadron de croiseurs à la veille de la bataille du Jutland avait depuis novembre 1915 lorsqu'il comprenait les quatre croiseurs cuirassés, au son des canons et en route directe pour le croiseur léger allemand Wiesbaden. Journal de la mer du Nord, 1914 1918 Commandant Stephen King Hall Première Guerre mondiale. Quatrième escadron de croiseurs légers de la Royal Navy. Du projet Dreadnought. Aller à : navigation, recherche. Contenu. Officiers de marine de la Première Guerre mondiale. Les individus représentés sont Alamy. Le 1er Escadron de croiseurs légers était une unité navale de la Royal Navy de 1913 à 1 Histoire 2 Commodores Contre-amiraux commandant 3 Déploiements 4. Préliminaires Chapitre 4 La bataille du Jutland. Une histoire du croiseur léger de classe Colony HMS Gambia C48. En 1955, il devient le vaisseau amiral du 4th Cruiser Squadron sur les Indes orientales.

    Exercice de l'opération Rhin, du 18 au 27 mai 1941 jstor.

    Ici, nous voyons un navire identifié comme le tout nouveau croiseur léger HMS Castor, à l'époque le vaisseau amiral de la 11e flottille de destroyers de la Royal Navy. La source de la bataille du Jutland, la bibliothèque en ligne gratuite. Et les destroyers du groupe central des sous-marins tandis qu'au sud se trouvaient trois ou quatre croiseurs légers. En plus du 6e croiseur léger. Escadron contrôlé par. croiseurs impériaux. Le 1er escadron de croiseurs légers était une unité navale de la Royal Navy de 1913 à quatre de ses navires, l'Inconstant, le Galatea, le Cordelia et le Phaeton, qui ont combattu au Jutland.

    SIR ALLAN EVERETT, ADMIRAL, 69 ans, MORTE Aide de camp du roi.

    Nous avons fusionné à Scapa, et en vingt-quatre heures le First Light Cruiser Squadron, qui à cette époque se composait des Southampton, Birmingham, Liverpool et. 4e escadron de croiseurs légers. Le 2nd Light Cruiser Squadron était une formation navale de croiseurs légers du Royal 4, Home Fleet, 04 1919 10 1919, en mission de protection au 3rd Battle Squadron. Fichier : Drapeau du contre-amiral Royal Media Commons. Le HMS Calliope était un croiseur léger de classe C. Elle faisait partie du 4e escadron de croiseurs légers à la bataille enterrée à Hailsham en se souvenant de la vie des gens. Croiseurs britanniques de classe C 1914 1922 Encyclopédie navale. Le 4th Cruiser Squadron était une formation de croiseurs de la Royal Navy britannique de 1907 à 1914, puis à nouveau de 1919 à 1946. L'escadron a été créé en 1907 et en 1913, il a été affecté à la British First Fleet.


    SMS Coln (1909)

    Le SMS Coln était un croiseur léger de classe Kolberg de la Kaiserliche Marine allemande pendant la Première Guerre mondiale. Elle avait trois navires jumeaux, SMS Kolberg, Mayence et Augsbourg. Il a été construit par le Germaniawerft, sa coque a été posée en 1908 et il a été lancé en juin 1909. Coln a été mis en service dans la flotte de haute mer en juin 1911. Il était armé d'une batterie principale de douze canons SK L/45 de 10,5 cm and had a top speed of 25.5 kn. After her commissioning, she served with the II Scouting Group, part of the reconnaissance forces of the High Seas Fleet.
    Coln was assigned to patrols off the island of Helgoland at the beginning of the First world war in early August 1914, as the flagship of rear Admiral Leberecht Maass. At the battle of the Bay of Heligoland on 28 August 1914, the German patrol forces were attacked by superior British forces, including five battlecruisers and several light cruisers. Coln was originally deployed in support of forces on the line of patrols. She attempted to reinforce the beleaguered German troops, and faced the Vice Admiral David Beattys cruiser. She was hit several times on battlecruisers large-caliber guns, but managed to escape in the fog. She involuntarily turned to them, however, and was quickly disabled when the fight was resumed. The crew left the Coln, but the German courts not to seek three days, and only one person survived.

    1. Design. (Дизайн)
    Coln was 130.5 metres is 428 feet in length overall and had a beam of 14 m, 46 m, and draft 5.73 m 18.8 feet. She moved 4.362 4.293 tons long tons and up to 4.864 T 4.787 long tons, 5.362 short tons at full load. Coln was originally powered by two sets of Zoelly steam turbines, manufactured by Escher Wyss and Cie. in Zurich. Its propulsion system has been revised and is consisted of two sets Germaniawerft steam turbines driving four screws. They were designed to give 19.000 shaft capacity of 14.000 kW. These were equipped with fifteen coal marine water-tube boilers. This gave the ship a maximum speed of 25.5 knots 47.2 km / h 29.3 km / h. Coln carried T 960 940 long tons, 1.060 short tons of coal, which gave her a range of about 3.500 nautical miles 6.500 km, 4.000 miles at 14 knots 26 km / h 16 km / h. Coln was a crew of eighteen officers and 349 soldiers.
    Coln was armed with twelve 10.5 cm SK l / 45 guns in single pedestal mounts. The two were placed next forward on the tank, eight were located amidships, four on each side, and the two were side by side at the stern. She also carried four 5.2 cm SK l / 55 anti-aircraft guns. She was also fitted with a pair of 45 cm 17.7 in torpedo tubes submerged in the hull. It also can carry 100 mines. In the control room was 100 3.9 mm thick at the sides, and the deck was covered with up to 40 mm 1.6 in thick armor. The battery guns were cannons and shields that were 50 mm 2 in thickness.

    2. Service history. (История обслуживания)
    Coln was ordered under the contract name ersatz Schwalbe and was laid on 25 may 1908 at the shipyard Germaniawerft in Kiel. She was launched on 5 June 1909 and was dubbed the mayor of Coln, Max Fur, after which fitting-out work commenced. During builders sea trials, Zoelly turbines was of poor quality and they were replaced by Germaniawerft produced models. This work is significantly delayed its completion. She was commissioned in high seas Fleet on 16 Jun 1911, and began its acceptance testing. These were interrupted by a parade of the fleet of Kaiser Wilhelm II on 5 September. On 10 October she was appointed to a second intelligence group, which checked the cruisers I scouting group. She participated in the normal peacetime routine of the individual, squadron, and fleet exercises and cruises in the next two years without any incidents. Fregattenkapitan Hans Zenker served as its commander from October 1911 to September 1913.
    From 28 August to 21 September, she served as the flagship for Konteradmiral rear Admiral Franz von hipper, later Deputy commander of the intelligence forces, while hipper was temporarily removed from his usual flagship, the battlecruiser von der Tann. Hipper left briefly, but returned on 26 September and remained on Board next year. During the autumn maneuvers in September 1913, Coln tried to warn the crew of Zeppelin L 1 about the deteriorating weather conditions, but they didnt get the message. As a result, the airship crashed off the island of Helgoland. After the completion of the maneuvers, hipper lowered his flag, and he was replaced by Commodore Leberecht Maass. In 1914 he started with a workout routine, but as tensions increased after the assassination of June 28, Franz Ferdinand the reason for the cancellation of the planned exercises of the fleet at the end of July. Since July 30, as war loomed, Coln served in the German Bay for the control of Maritime navigation.
    After the outbreak of the First world war in early August 1914, she and several other cruisers were tasked with patrol in the Bay of Helgoland. Cruisers were divided with flotillas of torpedo boats, and assigned to rotate through night patrols in the North sea. From 1 to 7 August, Coln was in the RAID Shilling. She then went to the mouth of the river Weser, where she joined the cruiser Hamburg and IV torpedo boat flotilla. In the composition of patrol operations, Coln conducted a sortie on the night of 15 August in Stuttgart I and II torpedo boats of the flotilla without incident.

    2.1. Service history. Battle of Heligoland Bight. (Битва Гельголанд бухты)
    At the same time, have become British submarines German reconnaissance patrol lines. On 23 August, several British commanders presented the plan to attack the patrol line with the light cruisers and destroyers of the Harwich force, under the command of Commodore Reginald tyrwhitt. These ships will provide submarines and Vice Admiral David Beattys cruiser, and the associated light forces. The plan was approved and scheduled for August 28. British forces began to leave port on the evening of 26 August, starting with the submarines assigned to the operation. Most surface forces were at sea the next day early in the morning of the 7th cruiser squadron, which were added to provide further support to the Harwich force, left port the same day.
    On the morning of 28 August, Coln was re-coal in Wilhelmshaven. Her sister, Mainz, was anchored at the mouth of the EMS, and Ariadne was lying in the entrance to the Weser. These three cruisers were assigned to support cruisers Stettin and Frauenlob, and aviso hela, which were placed on the line patrol that morning. At 07:57, Harwich force encountered external German torpedo boats that had returned to German cruisers in the line patrol. In the ensuing battle of Heligoland Bay, Stettin occupied by British forces first, and quickly reinforced by Frauenlob. After receiving the action message, hipper ordered Maass to expand his cruisers for support is engaged in by the courts. At 09:30, Coln steamed from port.
    Coln steamed to the aid of the sister of Mainz, who was under fire from several British cruisers and cruisers. At approximately 13:25, she came upon the damaged cruiser Arethusa cruiser and several destroyers. Coln briefly engaged the British ships, but was interrupted by British cruisers. At 13:37, 16 Coln made a u-turn and return fire at the battlecruisers, the British ships turned to port for the ferry closer to Coln, which in turn are similarly changed course to avoid. She was hit several times, however, including one hit that killed Maass. At 13:56, Another German cruiser arrived at the scene, which distracted the British ships and allowed the Coln to slip away to the North. About fifteen minutes later, she turned South-East to return to port.
    The reversal of course brought her back in range of the British cruisers, however, who quickly opened fire, and scored several damaging hits. The order to abandon ship was given, and people began to gather on the deck. Engineers scuttling charges while the men on deck preparing to enter the water. At 14:25, the ship rolled over and sank. The survivors were expecting the British to pick them up, but instead they left. German ships began combing the area three days later to find only one survivor, leading Stoker Neumann, the rest of the crew died in the water. The wreck was moved in August 1979 to make it less underwater danger. Some part of the ship was saved and is now kept in the Museum of the shipwreck of Cuxhaven.

    • SMS Coln has been the name of two ships of the German Imperial Navy: SMS Coln 1909 a light cruiser sunk at the Battle of Heligoland Bight. SMS Coln 1916
    • were named Coln or Koln after the city of Cologne, Germany German: Koln SMS Coln 1909 1911 1914 a Kolberg - class cruiser SMS Coln 1916 1918 1919
    • Free Imperial City of Cologne SMS Coln 1909 1911 1914 a Kolberg - class light cruiser SMS Coln 1916 1918 1919 a Coln - class light cruiser German cruiser
    • SMS G39 SMS G40 SMS G41 SMS G42 SMS V43 SMS V44 SMS V45 SMS V46 SMS V47 SMS V48 SMS S49 SMS S50 SMS S51 SMS S52 SMS S53 SMS S54 SMS S55 SMS S56 SMS S57
    • Heligoland Bight. He lost his life when his flagship, the light cruiser SMS Coln was sunk by British battlecruisers commanded by Vice Admiral David Beatty
    • the First World War. The class comprised four vessels: SMS Kolberg, the lead ship, Mainz, Coln and Augsburg. The ships were built between 1908 and 1910
    • Imperial Navy during the First World War. She had three sister ships, SMS Kolberg, Coln and Augsburg. She was built by the AG Vulcan shipyard in Stettin
    • service. SMS V25 1914 SMS V26 1914 SMS V27 1914 SMS V28 1914 SMS V29 1914 SMS V30 1914 SMS V43 1915 SMS V44 1915 SMS V45 1915 SMS V46 1915
    • SMS G194 was a S - 138 - class large torpedo boat of the Imperial German Navy. She was built by the Germaniawerft shipyard at Kiel between 1910 and 1911
    • SMS V189 was a S - 138 - class large torpedo boat of the Imperial German Navy. She was built by the AG Vulcan shipyard at Stettin between 1910 and 1911 and
    • SMS Kolberg, Mainz, and Coln The ship was built by the Kaiserliche Werft in Kiel her hull was laid down in 1908 and she was launched in July 1909
    • SMS Moltke was the lead ship of the Moltke - class battlecruisers of the German Imperial Navy, named after the 19th - century German Field Marshal Helmuth
    • SMS Konig was the first of four Konig - class dreadnought battleships of the Imperial German Navy Kaiserliche Marine during World War I. Konig Eng: King
    • Marks SMS Stettin 6, 398, 000 Marks SMS Dresden 7, 460, 000 Marks SMS Emden 5, 960, 000 Marks SMS Kolberg 8, 118, 000 Marks SMS Mainz 8, 777, 000 Marks SMS Coln 8, 356
    • the early part of the 20th century. The class comprised SMS Dresden, the lead ship, and SMS Emden. Both ships were laid down in 1906 Dresden was launched
    • SMS G197 was a S - 138 - class large torpedo boat of the Imperial German Navy. She was built by the Germaniawerft shipyard at Kiel between 1910 and 1911
    • SMS V191 was a S - 138 - class large torpedo boat of the Imperial German Navy. She was built by the AG Vulcan shipyard at Stettin between 1910 and 1911 and
    • SMS V188 was a S - 138 - class large torpedo boat of the Imperial German Navy. She was built by the AG Vulcan shipyard at Stettin between 1910 and 1911 and
    • SMS Grosser Kurfurst was the second battleship of the four - ship Konig class. Grosser Kurfurst or GroSer Kurfurst served in the German Imperial Navy
    • SMS G196 was a S - 138 - class large torpedo boat of the Imperial German Navy. She was built by the Germaniawerft shipyard at Kiel between 1910 and 1911
    • SMS Kronprinz was the last battleship of the four - ship Konig class of the German Imperial Navy. The battleship was laid down in November 1911 and launched
    • sunk by the time Beatty s force arrived, but the German flagship SMS Coln and cruiser SMS Ariadne were surprised in the fog and destroyed by heavy calibre
    • the battle and was under fire from the German light cruisers SMS Strassburg and SMS Coln when Beatty s battlecruisers loomed out of the mist at 12: 37
    • SMS Von der Tann was the first battlecruiser built for the German Kaiserliche Marine, as well as Germany s first major turbine - powered warship. Au
    • Strassburg and Coln when Beatty s battlecruisers loomed out of the mist at 12: 37. Strassburg was able to duck into the mists and evade fire, but Coln remained
    • where Invincible and Inflexible sank the German armoured cruisers SMS Scharnhorst and SMS Gneisenau despite numerous hits by the German ships, Inflexible
    • SMS Seydlitz was a battlecruiser of the German Kaiserliche Marine Imperial Navy built in Hamburg. She was ordered in 1910 and commissioned in May 1913
    • SMS V190 was a S - 138 - class large torpedo boat of the Imperial German Navy. She was built by the AG Vulcan shipyard at Stettin between 1910 and 1911, completing
    • SMS Dresden His Majesty s Ship Dresden was a German light cruiser built for the Kaiserliche Marine Imperial Navy the lead ship of her class. Elle
    • where Invincible and Inflexible sank the German armoured cruisers SMS Scharnhorst and SMS Gneisenau almost without damage to themselves, despite numerous

    The Selden Independent from Selden, Kansas on February 19, 1909.

    Продолжительность: 0:21. SMS Coln 1909 YouTube. Posts about SMS Mainz written by laststandonzombieisland. Commissioned in 1909, Mainz had a short career that ended with a last commissioned on the lead up to the Great War: Kolberg, Mainz, Coln, and Augsburg.

    SMS Coeln 1909 media Commons.

    She had three sister ships, SMS Mainz, Coln, and Augsburg. She was built by the Schichau Werke her hull was laid down in early 1908 and. Ffke te da. 1909. SMS Kolberg was the name ship of a four ship class of German light cruisers named for the cities of Kolberg, Coln, Mainz, and Ausburg. 1909. congressional record senate. US Government Publishing. Coins: The Magazine of Coin Collecting April 1988 pg. 75 1874 VG 1100 1889 AU 15 00 1909 f 2 00 1913 S EF 20 00 1921 SMS 60 107 00. The andover townsman Memorial Hall Library. Histoire. Allemagne. Name: U 16. Ordered: 26 August 1909. Builder: Germaniawerft​, Kiel. Cost: 2.539.000 Goldmark. Yard number: 157. Laid down: 10 May 1910.

    SMS Coln data.

    Slide 5 of 32: Found: off Nantucket Era: 1909 In January The SMS Coln is one of 52 German warships sunk off the Orkney Islands off the. Coln For Sale Home Improvement DIY Store. PAGE TWO. THE ANDOVER TOWNSMAN, ANDOVER, MASS., Much 5, 1909 like an open palm. Lin coln Street got the sidewalk it want Horn 1 IS Main St., Indom. Office, Central Block, Lowell. 1 Andover Tel. SMS. Lowell Tel. 658.1. ATfORNEY GEN!ERAL Iowa Legislature. How To Pronounce SMS College Brahmavar How To Pronounce SMS Coln How To Pronounce SMS Coln 1909 How To Pronounce SMS Coln 1916.

    Best Dive Sites in Scapa Flow Scuba Diver Life.

    SMS Coln was a Kolberg class light cruiser of the German Kaiserliche Marine during the First World War. She had three sister ships, SMS Kolberg, Mainz, and Augsburg. She was built by the Germaniawerft her hull was laid down in 1908 and she was. SMS Coln 1909 pedia. SMS Coln. ship. Dans plus de langues. Spanish. SMS Koln.​org w?title SMS Coln 1909 &oldid 181629259. Albuquerque Morning Journal, 10 15 1909 UNM Digital Repository. His top pick for an intact vessel is the 155m long S.M.S Coln, just south of Namibias Skeleton coast, an infamous ships graveyard, in 1909.

    Cruisers germany Bl Free Plans and Blueprints of.

    SMS Seeadler redesigned. DKB Kleiner Kreuzer laid down 1906 Engine 1909 Displacement: 4.050 t light 4.193 t standard 4.806 t normal. SMS Augsburg at anchor 4 August 1914. WarshipPorn. Clearings Returns by telegraph A ug. 14. 1909. 1908. % Philadelphia B altim ore. It will be noticed that the recommendation specifies gold and other coin as well F o r e ig n l io v e r f i m e n t 0 9 M b a S M S a lb S t e r l i n g loan 4 a ​. SMS Mainz Visually. Coln wreck, Scapa Flow Subscribe to view. Coln, German Light Cruiser Subscribe to view. Coln, S.M.S. 1909 Subscribe to view. Coln, S.M.S. 1916.

    File:SMS media Commons.

    With the 42 cases on the docket prior to January 1, 1909, and which are still Sms: I am in receipt of your communication advising that Mrs. Etta Sloan and her​. HMS Lion Builders Data MaritimeQuest. SMS Coln His Majestys Ship Cologne was a Kolberg class light cruiser of the German her hull was laid down in 1908 and she was launched in June 1909. SMS Coln 1909 Military Fandom. SOUTH PARIS, MAINE, TUESDAY, FEBRUARY 16, 1909. NUMBER 7. 1909, before said Court at Portland, In said Dis colns Boyhood, was the next number SMSII. Unearned Premiums. 1.65.062 18. Allother Llabilltlea. 48.000 00. GC17016 Credit River Invincible Traditional Cache in Ontario. A diver illuminates a 5.9 inch gun at 35 meters on the deck of SMS Coln Built in 1909, she now lies upside down with her boilers exposed.

    The Oxford Democrat: Vol. 76, No. 7 February 16.1909.

    SMS Mainz 1909 SMS Coln 1909 SMS Augsburg 1909 SMS Magdeburg ​1909 SMS Breslau 1909 SMS Strassburg 1909 SMS Stralsund 1909. LINIENSCHIFF S. M. S. MECKLENBURG POSTCARD. Sister ship to the SMS Dresden, the SMS Coln lies at 120 feet 36 m on Lying stern up, this 2.200 ton block ship from 1909 is one of Europes. Z OS V1R8 DFSMS Technical Update IBM Redbooks. Ordered: 1909. Launched: August 6, 1910. Keel Laid: November 29, 1909 Battle of the Heligoland Bight, assisted in sinking SMS Coln. Jan.

    1 1250 Hansa ship model SMS Coln I 534116025 WorthPoint.

    SMS Blucher was the last armored cruiser built by the German Empire. Werft shipyard in Kiel between 1907 and 1909, and commissioned on 1 October 1909. Page 3 The Ashton Gazette 28 January 1909 Illinois Digital. The German war ship SMS Coln, named for the German town of Cologne, It was built in 1909 and was intentionally sunk twice as a blockship. Auction Catalog. Privatuante, for misli in lioli coln of 1110. CO., Grass YO, SMS. Ays. ing to 0 controvorsial editorial mado. It would be intoresting to. Bush 15min CICHO OL 10 Msg Valloy Mochil 1, 1909, 1 10 %, 11014 10W expired by limitat.1011.

    How To Pronounce SMS Comet: SMS Comet pronunciation.

    SMS Mainz was sunk during the Battle of Heligoland Bight on August the service and encompassed SMS Kolberg, SMS Mainz, SMS Coln, and SMS Augsburg. As soon as October 1909, SMS Mainz was assigned to the. June 5th Focus: SMS Kolberg class Battleship Era World of. He lost his life when his flagship, the light cruiser SMS Coln, was sunk by British He commanded the cruiser Freya April 1908 June 1909, the armored cruiser​. Periodicals 506 Newman Numismatic Portal Washington. This class included Kolberg launched in 1908, Mainz 1909, Coln In the end, only SMS Coln II and the Dresden II were accepted into.

    Famous shipwrecks and the history behind them Insider.

    Kolberg class cruiser. Columbus, Neb. 1874 1911, October 27, 1909, Image 2. SMS Coln His Majestys Ship Cologne was a Kolberg class light cruiser of the German Kaiserliche Marine Imperial Navy during the First World War. She had.


    SMS Coln (1909)

    SMS Coln was a Kolberg -class light cruiser of the German Kaiserliche Marine during the First World War. She had three sister ships, SMS Kolberg, Mainz, and Augsburg. She was built by the Germaniawerft her hull was laid down in 1908 and she was launched in June 1909. Coln was commissioned into the High Seas Fleet in June 1911. She was armed with a main battery of twelve 10.5 cm SK L/45 guns and had a top speed of 25.5 kn. After her commissioning, she served with the II Scouting Group, part of the reconnaissance forces of the High Seas Fleet.
    Coln was assigned to patrols off the island of Heligoland at the outbreak of World War I in early August 1914, as the flagship of Rear Admiral Leberecht Maass. At the Battle of Heligoland Bight on 28 August 1914, the German patrol forces were attacked by superior British forces, including five battlecruisers and several light cruisers. Coln was initially stationed in support of the forces on the patrol line. She attempted to reinforce the beleaguered German forces, and encountered Vice Admiral David Beattys battlecruisers. She was hit several times by the battlecruisers large-caliber guns, but managed to escape in the haze. She inadvertently turned back toward them, however, and was quickly disabled when the battle resumed. The crew abandoned Coln, but German vessels did not search the area for three days, and only one man survived.

    1. Design
    Coln was 130.5 meters 428 ft long overall and had a beam of 14 m 46 ft and a draft of 5.73 m 18.8 ft forward. She displaced 4.362 metric tons 4.293 long tons and up to 4.864 t 4.787 long tons 5.362 short tons at full load. Coln was initially to be powered by two sets of Zoelly steam turbines manufactured by Escher Wyss & Cie. in Zurich. Her propulsion system was revised and instead consisted of two sets of Germaniawerft steam turbines driving four propellers. They were designed to give 19.000 shaft horsepower 14.000 kW. These were powered by fifteen coal-fired Marine water-tube boilers. These gave the ship a top speed of 25.5 knots 47.2 km/h 29.3 mph. Coln carried 960 t 940 long tons 1.060 short tons of coal that gave her a range of approximately 3.500 nautical miles 6.500 km 4.000 mi at 14 knots 26 km/h 16 mph. Coln had a crew of eighteen officers and 349 enlisted men.
    Coln was armed with twelve 10.5 cm SK L/45 guns in single pedestal mounts. Two were placed side by side forward on the forecastle, eight were located amidships, four on either side, and two were side by side aft. She also carried four 5.2 cm SK L/55 anti-aircraft guns. She was also equipped with a pair of 45 cm 17.7 in torpedo tubes submerged in the hull. She could also carry 100 mines. The conning tower had 100 mm 3.9 in thick sides, and the deck was covered with up to 40 mm 1.6 in thick armor plate. The main battery guns were fitted with gun shields that were 50 mm 2 in thick.

    2.1. Historique d'entretien Bataille de Helgoland Bight
    At the same time, British submarines began reconnoitering the German patrol lines. On 23 August, several British commanders submitted a plan to attack the patrol line with the light cruisers and destroyers of the Harwich Force, commanded by Commodore Reginald Tyrwhitt. These ships would be supported by submarines and Vice Admiral David Beattys battlecruisers and associated light forces. The plan was approved and set for 28 August. The British forces began to leave port on the evening of 26 August, beginning with the submarines assigned to the operation. Most of the surface forces went to sea early on the following morning the 7th Cruiser Squadron, which had been added to provide further support to the Harwich Force, left port later in the day.
    On the morning of 28 August, Coln was re-coaling in Wilhelmshaven. Her sister, Mainz, was at anchor in the mouth of the Ems, and Ariadne lay in the entrance to the Weser. These three cruisers were assigned to support the cruisers Stettin and Frauenlob, and the aviso Hela, which were stationed on the patrol line that morning. At 07:57, the Harwich Force encountered the outer German torpedo boats, which fled back to the German cruisers on the patrol line. In the ensuing Battle of Heligoland Bight, Stettin engaged the British force first, and was quickly reinforced by Frauenlob. Upon receiving reports of the action, Hipper ordered Maass to deploy his cruisers to support the engaged vessels. At 09:30, Coln steamed out of port.
    Coln steamed to aid her sister Mainz, which was under heavy fire from several British cruisers and battlecruisers. At around 13:25, she came upon the damaged cruiser HMS Arethusa and several destroyers. Coln engaged the British ships briefly, but was interrupted by the appearance of the British battlecruisers. At 13:37, Coln made a 16-point turn and returned fire at the battlecruisers the British ships turned to port to steam closer to Coln, which in turn similarly altered course to escape. She was hit several times, however, including one hit that killed Maass. At 13:56, another German cruiser arrived on the scene, which distracted the British ships and allowed Coln to slip away to the north. About fifteen minutes later, she turned back south-east to return to port.
    The reversal of course brought her back in range of the British battlecruisers, however, which quickly opened fire and scored several damaging hits. The order to abandon ship was given, and men began gathering on the deck. Engineers set scuttling charges while the men topside prepared to go into the water. At 14:25, the ship rolled over and sank. The survivors expected the British to pick them up, but they instead departed. German ships searched the area three days later, to find only one survivor, Leading Stoker Neumann the rest of the crew had died in the water. The wreck was moved in August 1979 to render it less of an underwater hazard. Some parts of the ship were salvaged and are now preserved in the Cuxhaven Shipwreck Museum.


    HMNZS Leander

    Cruisers were New Zealand’s biggest warships. In 1920 the New Zealand Division of the Royal Navy had started its post-First World War life with the eight-year-old coal-burner HMS Chatham. Six years later HMS Diomede joined HMS Dunedin (which had replaced the Chatham in 1924) making New Zealand a two-cruiser station, a strength it would maintain until the early 1960s. Both D-class cruisers were late First World War designs, modern oil burners.

    Borrowing British cruisers benefitted both countries. New Zealand avoided shipbuilding costs while Britain was saved the cost of operating them (while still being able to call on them in emergencies).

    In the mid-1930s the governments agreed to another upgrade. In 1936 and 1937 respectively, the modern Leander-class cruisers Achille et Léandre joined the station.

    Treaty limits

    Although Britain completed several light cruisers in the 1920s, these were First World War designs. The Washington Naval Treaty of 1922 had set tonnage and gun calibre limits for cruisers. The big ones, heavy cruisers, were restricted to 10,000 tons standard displacement and to guns no bigger than eight inches (203 mm). The smaller light cruisers carried guns of 6.1 inches (155 mm) or less.

    What’s in a name?

    The Royal Navy has had several Leander classes, the most recent being frigates, four of which – Waikato, Canterbury, Southland et Wellington – served in the Royal New Zealand Navy between 1966 and 2003.

    In British service, the classes took their names from mythological figures. In Greek mythology young Leander fell in love with the priestess Hero and every night swam across the Hellespont to be with her. Achilles was a Greek hero of the Trojan War.

    A further cap was applied in 1930 by the London Naval Treaty. This set overall cruiser tonnage levels for the major navies: for heavy cruisers it was Britain 147,000, the United States 180,000 and Japan 108,000 tons for light cruisers the numbers were 192,200 for Britain, 143,500 for the United States and 100,450 tons for Japan.

    The Leander class

    Britain needed 70 cruisers to serve in the battle fleet as well as protect far-flung trade routes, so it had to juggle the mix of large and small cruisers. At 7000 tons, the five Leanders were designed to do both roles, as economically as possible.

    In a fleet of two-and three-funnel cruisers, the Leanders stood out. Their main innovation was their gun battery, with all main guns being mounted in twin armoured turrets instead of the single shields seen on the Dunedin et Diomede. Turrets protected gunners from shell splinters and from the weather, and brought Britain’s light cruisers up to the same standard as its heavy cruisers.

    The Leander class was innovative in another way. Britain’s desperate need to stay within its tonnage allocations led the ships to being the first cruisers in the world to make more than token use of welding. The shipyards learned as they worked. Les Léandre, the first, was the heaviest at 7178 tons standard displacement the Orion, the last, was only 6837.



Commentaires:

  1. Zujind

    Je peux te croire :)

  2. Tygor

    Délire exclusif

  3. Cuartio

    Vous avez probablement tort?

  4. Mathews

    Vous avez fait ne pas revenir en arrière. Qui est fait, est fait.

  5. Tearlach

    Je pense que tu as tort. Entrez, nous en discuterons. Écrivez-moi en MP.



Écrire un message